Le site de votre centre labelisé en chirurgie de l'obésité

Suivi médical et chirurgical

 

Le suivi post-opératoire est OBLIGATOIRE à vie après toute chirurgie bariatrique

 

Le programme de suivi sera bien entendu personnalisé selon un protocole particulier en fonction d’éventuelles pathologie(s) associée(s).

 

Il est indispensable de consulter votre médecin traitant dès le premier mois après l’intervention.

 

 

– Fréquence des consultations

 

Les consultations avec le Dr Leyre sont au nombre de deux la première année (un mois après l’intervention et un an après l’intervention) puis une fois par an.

Des rendez-vous supplémentaires avec d’autres spécialistes seront prévus en fonction des bilans biologiques et dans le cadre de l’éducation thérapeutique : Médecin nutritionniste à 3 mois et 9 mois post-op, infirmière référente à 6 mois post-op, psy au moins une fois après 2 ou 3 mois post-op

 

 

– Bilans sanguins

 

L’amaigrissement est rapide surtout les premiers mois (10 à 15 % du poids le premier mois). Il est très important de surveiller et de prévenir l’apparition d’une carence en lien avec cette perte de poids. La carence protéique se traduit rapidement par une baisse de l’albumine et de la pré-albumine. D’autres carences ou déficits peuvent survenir c’est pourquoi il est indispensable de prendre les vitamines prescrites à partir de la 3 ème semaine suivant l’opération pendant 6 mois (ou mieux pendant toute la durée de l’amaigrissement).

Complexe Polyvitaminique : VECTI PASS (labo Nutergia)

 

 

Des contrôles biologiques permettent de réajuster une éventuelle carence (vitamines A, D, B6, B9, B12, Fer, zinc, selenium …)
Une carence en zinc et en sélénium se manifeste par une perte de cheveux. Elle peut se manifester également par des problèmes de peau et de cicatrisation.

 

Traitements proposés : Le sélégerme de Gerblé est utile pour corriger les carences en sélénium (ce produit apporte en plus de la vitamine E a fort pouvoir antioxydant).
Le rubozinc  ou alors « AZINC optimal »

… et si ça ne suffit pas une cure de Be pantène + Biotine injectables.

 

 

– Le dossier patient

 

La tenu d’un « carnet de santé » est recommandée pour suivre l’évolution des paramètres que sont le poids, la pression artérielle, les dosages sanguins et l’évolution des comorbidités et de leurs traitements.

Ce dossier est en fait la continuité du dossier constitué lors du bilan bariatrique pré-opératoire.

En cas d’hypertension artérielle, de diabète, de syndrome d’apnées du sommeil … Vous devrez consulter régulièrement votre médecin traitant ou votre médecin spécialiste.

 

 

– Balance et mensurations

 

Pendant la première année, le patient doit se peser régulièrement, une fois par semaine par exemple.

La perte pondérale est variable d’un patient à l’autre et soumise à des paliers qui sont parfois inexplicables, c’est pourquoi il est aussi intéressant de prendre ses mensurations (tour de taille, de cuisse, de bras). Celles-ci peuvent diminuer même en période de palier.

La rapidité de perte de poids dépend de beaucoup de facteurs comme le poids de départ, le sexe, le métabolisme et la masse musculaire.